mardi 6 juin 2017

Royaume-Uni. Nouveau scandale de viols de jeunes filles blanches ?

Le 06/06/2017
 
viols_blanches


05/06/2017 – 06h50 West Yorkshire (Breizh-Info.com) –
 
 God save the Queen…and the Brits pourrait-t-on dire désormais du côté du Royaume-Uni.

Disparition progressive de la population blanche de certains quartiers de plusieurs grandes villes (Londres, Birmingham..), attentats islamistes à répétition (Manchester, puis Londres en un mois), mais également « traite » sexuelle et violente de jeunes filles blanches dans certaines villes : les conséquences de l’immigration mise en place depuis des décennies sont particulièrement lourdes pour les britanniques de souche.
Qui semblent encore accepter, pour une majorité d’entre eux – cet état de fait, « s’habituer » dirait Manuel Valls.
Le Dailymail explique que désormais, une nouvelle affaire « Rochdale » est redoutée, alors que la police enquête sur 179 crimes sexuels sur des enfants dans une ville du West Yorkshire, où une fille blanche de 13 ans a été violée de façon répétée par un gang d’hommes pédophiles moyen-orientaux. 165 personnes figurent parmi les suspects.
 
D’après Angela Sinfield, qui est une militante locale pour la sécurité des enfants, le nombre de victimes pourrait être bien supérieur comme beaucoup d’entre elles n’osent pas sortir de leur silence.
Un des plus gros problèmes est que ces enfants ne se voient pas elles-mêmes comme des victimes. Elles disent que ces hommes sont leurs « petits amis », même quand ils sont bien plus vieux, et même mariés.
L’année dernière, un gang de 12 pédophiles moyen-orientaux des environs a été condamné à un total de 143 années de prison, après qu’ils aient violé une fille de 13 ans.
Le chef du gang, Arif Chowdhury, qui verse dans le trafic de drogue, est actuellement en fuite.
Lui et ses amis ont terrorisé l’adolescente vulnérable, et il a orchestré la plupart des agressions sexuelles par des hommes moyen-orientaux de sa connaissance.

Chowdhury, qui est âgé de 20 ans, a violé l’écolière tout en lui riant au nez.
Alors qu’il était en liberté sous caution, il a réussi à s’enfuir au Bangladesh, un pays qui n’a pas d’accord d’extradition avec le Royaume-Uni.
La plupart des pédophiles étaient au chômage et menaient une vie inepte et peu attrayante, fumant de la drogue et traînant dans un parking souterrain, a rapporté le juge de leur procès.
Quand Chowdhury a offert l’adolescente vulnérable afin qu’ils l’utilisent comme un objet sexuel, les hommes se sont mis en rang pour la violer les uns après les autres, encore et encore.
Selon le Juge Thomas, la victime « a clairement demandé de la pitié et de la compréhension mais ils la traitaient d’une façon dégradante, sans la moindre compassion. »
« Ils n’ont pas fait preuve d’une seule once de décence ou d’humanité, alors que cet enfant vulnérable avait besoin de compréhension et qu’on prenne soin d’elle. »
Durant le procès, les jurés ont entendu comment Chowdhury la battait régulièrement.
 Certaines des agressions sexuelles se sont produites sur un vieux canapé dans un parking souterrain désaffecté.
 En une autre occasion, cinq hommes l’ont violée à la suite dans la rue.
Même si Chowdhury n’était pas présent, la menace de ce qu’il pouvait faire était suffisant pour s’assurer que la fille terrifiée ne s’enfuit pas.
 
Au cours de son calvaire, sa situation était connue de la police et des services sociaux.

Un des travailleurs sociaux a même fait en sorte que la victime reçoive un stérilet alors qu’elle avait seulement 14 ans.
Finalement, en mai 2012, elle fut placée en soins.
Maintenant âgée de 18 ans, elle a fait une déclaration pour exprimer qu’elle souffrait toujours des conséquences physiques et mentales de son supplice.
 
Cette affaire fait écho à l’abus de jeunes filles par des gangs de pédophiles moyen-orientaux à Rochdale et Rotherham, où la police a ignoré des victimes vulnérables et évité d’arrêter des hommes majoritairement moyen-orientaux par crainte de paraître raciste.
 
Le chef du gang pédophile de Rochdale continue de lutter contre son extradition au Pakistan, aux frais du contribuable.
 
Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com ,  2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.