jeudi 8 juin 2017

Le FN, comme la Méluchie, est un piège à cons pour mécontents, contrôlé par le système…

Le 08/06/2017




08 juin 2017
 
Il fait de moins en moins de doutes que Marine Le Pen aurait volontairement, de gré ou de force, raté grossièrement son débat face au petit Macron, personnalité immature avec aucun talent d’orateur et une voix de crécelle dénuée de tout charisme.
 
 Marine Le Pen est une femme politique aguerrie, qui sait manier les mots et qui n’a à ce jour jamais raté un débat, surtout contre un avorton sans envergure, c’est une première qui à surpris tout le monde.

Il apparaît de plus en plus clairement que MLP, comme "frère la truelle" Mélanchon, sont tous deux au service du système, qu'ils soient consentants ou non.
Leur fonction est de drainer les mécontents et les laissés pour compte du capitalisme du désastre, de cette Europe dictatoriale devenue folle.

Voter pour l’un ou pour l’autre revient à « pisser dans un violon », à entretenir un espoir vain et à rester captif de la toile d’araignée.

MLP et Mélanchon sont des épouvantails de façade, piège à mouches, fabriqué et entretenu par les élites mondialistes.
Ils sont nécessaires à la création de faux débats, de fausses polémiques et à la redirection au dernier moment des électeurs rendus perdus et apeurés vers un candidat docile, préalablement choisi : Macron en l’occurrence.

L’idéal serait peut-être de ne plus voter, mais peux s’y résigneront.
Les populations, collées à leur téléviseur, suivront toujours les consignes « officielles », la vérité des médias, qui pensent pour elles. Les expériences de Milgram montrent que 80% des personnes se soumettent à l’autorité en place, ce qui nous fait 10% de la population capable de penser par elle-même, c’est bien peu pour retourner une situation.
L’homme est structurellement un animal obéissant, ce qui permet toutes les manipulations.

Le seul vote utile va vers un candidat au charisme certes limité, mais dont la motivation, l’honnêteté et le programme semblent le plus correspondre à une relative émancipation de la France, par rapport aux dangers qui guettent notre pays : l’UPR et François Asselineau…

Publié par Paul

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.